Quel régime suivre après une grossesse

mon-expérience-de-grossesse

J’ai récemment accouché et après le bonheur de devenir mère pour la seconde fois, viens souvent la dépression par rappot à mon corps, voici donc un petit article au passage pour aider celle qui sont dans le même cas que moi !

La grossesse, l’un des plus beaux moments de la vie d’une femme. Et pourtant, juste après il y a bien souvent des kilos en trop qui se font voir et qui résistent. Comment faire alors pour s’en débarrasser ? Quel régime est le meilleur après une grossesse et quels sont les préalables pour le faire ?

Un régime après grossesse : quelles implications ?

Un régime pour retrouver sa forme après un bébé ne peut normalement débuter que 2mois au moins après la naissance, ou carrément à la fin de la période d’allaitement. De plus, si vous avez opté pour l’allaitement maternel, sachez que vous allez perdre des calories naturellement (300 et 600 par jour). Lorsque vous vous imposez immédiatement un régime draconien, après une grossesse, vous perdez de l’eau, des protéines, du muscle, mais pas de graisse. Pour un régime après grossesse, vous devez avoir à l’esprit :
De perdre du poids en douceur pour éviter de fatiguer encore plus votre organisme,
De bien vous alimenter,
D’avoir une hygiène de vie saine,
D’éviter le grignotage et les gourmandises.
Si vous suivez ces règles, vous vous apercevrez que votre régime sera facile à suivre, équilibré et non restrictif. Il vous permettra de perdre du poids progressivement et sur le long terme. Il ne vous sert à rien de vous précipiter pour faire un régime après un tel évènement dans votre vie. Vous avez subi une modification physiologique et physique importante.

Le régime adapté après la grossesse

un-régime-après-la-grossesse

Après une grossesse, vous devez opter pour un régime tout en douceur. Maintenez une bonne hygiène alimentaire et n’essayez pas de sauter des repas parce que l’organisme se venge sur les repas suivants. Il faut plutôt diminuer la ration alimentaire des différents repas et les espacer avec un fruit ou un produit laitier. Privilégiez des protéines d’origine animale et végétale (viandes, poissons, produits laitiers, œufs, riz, légumineuses, pâtes…). Vous aurez ainsi les glucides et lipides qui vous sont nécessaires. Pour les repas, éviter au maximum de cuisiner avec de la matière grasse. Préférez les cuissons en papillotes, au four, grill accompagné d’un filet de jus de citron, d’épices et d’herbes. Les arômes tels que le gingembre, le paprika, le curry facilitent la digestion, mais ils remplacent également les matières grasses. Par ailleurs, pour les apéritifs, adoptez uniquement des jus de fruits bio ou de l’eau gazeuse et des bâtonnets de crudité (concombre, carotte, chou-fleur, céléri) avec, par exemple, une sauce au fromage blanc. Ne consommez plus de jus de fruits industriels, d’alcool ou de chips… cette hygiène alimentaire doit être accompagnée d’activité physique, en dehors de vos séances de kinésie-thérapie post-grossesse. Vous pouvez les débuter six à huit semaines après l’accouchement. Il vous est possible de faire de la marche, de la natation, de l’aqua- gym. En outre, pour le ventre plat, les abdominaux ne vous sont recommandés que lorsque le périnée est tonifié. Priorisez les exercices au sol sauf en cas de césarienne. Là, les exercices du ventre devront attendre après les huit premiers mois. Mais en général, évitez les exercices de battements, de pédalage et ne travaillez pas les ‘’grands droits’’. Focalisez-vous sur les muscles de la ‘’ceinture’’ et les adducteurs (les muscles internes des cuisses).

Article en partie inspiré de celui-ci.