Prix de carte grise les plus bas de France

La détermination du coût de la carte grise se base sur de plusieurs points, parmi lesquels on retrouve le nombre de chevaux fiscaux du véhicule, l’âge de ce dernier, le taux de CO2 qu’il émet, ainsi que la région dans laquelle il est enregistré. Ainsi, les prix ne sont pas les mêmes dans toute la France et il est possible de jouir de coûts moindres dans certaines zones. Découvrez dans quelles régions ils sont les plus bas :

À moins de 35 € le cheval fiscal

Les chevaux fiscaux constituent l’élément de base dans le calcul du coût de la carte grise. Fixé annuellement par les Conseils Régionaux, le tarif unitaire du cheval fiscal évolue chaque année. En 2015, la région de Corse présente les prix les plus bas, avec seulement 27 € par cheval fiscal. La région Martinique arrive en seconde place, avec 30 € l’unité et, à la troisième place des cartes grises les moins chères en France, on retrouve la région Picardie, avec 33 € par cheval fiscal. La région Midi-Pyrénées figure également au premier rang avec 34 € l’unité, s’en suivent la Haute et la Basse-Normandie avec 35 €.

Mayotte, le grand gagnant !

Ceci étant, le prix le plus bas de la carte grise est proposé à Mayotte, un DOM français situé dans l’archipel des Comores. Après délibération du conseil régional, le coût par cheval fiscal a été fixé à seulement à 6 € dans ce département d’outre-mer français en 2015. La commande de la carte peut se faire sur place ou en ligne, mais exige toutefois que le propriétaire du véhicule soit résident du territoire.

Autres points à considérer

Il faut rappeler, toutefois, que le coût d’une carte grise ne dépend pas uniquement de la région. Bien d’autres éléments influent sur le prix. Les taxes sont notamment différentes pour les véhicules de moins de 10 ans et de plus de 10 ans, pour les voitures de tourisme et pour les véhicules utilitaires, entre autres. La loi applique également des surtaxes en fonction du taux d’émission de CO2 du véhicule, mais aussi des exonérations pour les véhicules dits « propres ». Ainsi, pour calculer le prix exact de la carte grise, il est nécessaire de renseigner tous ces éléments au fournisseur.

Depuis 2009, les cartes grises ne sont plus obligatoirement réalisées auprès de la préfecture. La carte peut être demandée directement sur internet, imprimée à l’Imprimerie Nationale et expédiée à l’adresse du titulaire en moins de 7 jours. En plus du tarif de base, des coûts supplémentaires peuvent accompagner la réalisation, dont les frais de gestion et d’expédition, entre autres.

Comment faire son compost ?

Les déchets peuvent servir pour nourrir les plantes. Lancez vous dans le compost. Voilà comment faire. Et surtout n’oublie pas de bien trier comme .

Mon potager bio

En attendant de pouvoir un jour vivre dans un quartier écolo comme là, je fais mon petit potager bio. Voilà comment faire :

N’achetez plus de savon

C’est très facile de fabriquer son propre savon. C’est moins cher et en plus vous y mettez ce que vous voulez. Je vous ai trouvé un tuto pour vous aider à vous lancer.

Quel régime suivre après une grossesse

J’ai récemment accouché et après le bonheur de devenir mère pour la seconde fois, viens souvent la dépression par rappot à mon corps, voici donc un petit article au passage pour aider celle qui sont dans le même cas que moi !

La grossesse, l’un des plus beaux moments de la vie d’une femme. Et pourtant, juste après il y a bien souvent des kilos en trop qui se font voir et qui résistent. Comment faire alors pour s’en débarrasser ? Quel régime est le meilleur après une grossesse et quels sont les préalables pour le faire ?

Un régime après grossesse : quelles implications ?

Un régime pour retrouver sa forme après un bébé ne peut normalement débuter que 2mois au moins après la naissance, ou carrément à la fin de la période d’allaitement. De plus, si vous avez opté pour l’allaitement maternel, sachez que vous allez perdre des calories naturellement (300 et 600 par jour). Lorsque vous vous imposez immédiatement un régime draconien, après une grossesse, vous perdez de l’eau, des protéines, du muscle, mais pas de graisse. Pour un régime après grossesse, vous devez avoir à l’esprit :
De perdre du poids en douceur pour éviter de fatiguer encore plus votre organisme,
De bien vous alimenter,
D’avoir une hygiène de vie saine,
D’éviter le grignotage et les gourmandises.
Si vous suivez ces règles, vous vous apercevrez que votre régime sera facile à suivre, équilibré et non restrictif. Il vous permettra de perdre du poids progressivement et sur le long terme. Il ne vous sert à rien de vous précipiter pour faire un régime après un tel évènement dans votre vie. Vous avez subi une modification physiologique et physique importante.

Le régime adapté après la grossesse

un-régime-après-la-grossesse

Après une grossesse, vous devez opter pour un régime tout en douceur. Maintenez une bonne hygiène alimentaire et n’essayez pas de sauter des repas parce que l’organisme se venge sur les repas suivants. Il faut plutôt diminuer la ration alimentaire des différents repas et les espacer avec un fruit ou un produit laitier. Privilégiez des protéines d’origine animale et végétale (viandes, poissons, produits laitiers, œufs, riz, légumineuses, pâtes…). Vous aurez ainsi les glucides et lipides qui vous sont nécessaires. Pour les repas, éviter au maximum de cuisiner avec de la matière grasse. Préférez les cuissons en papillotes, au four, grill accompagné d’un filet de jus de citron, d’épices et d’herbes. Les arômes tels que le gingembre, le paprika, le curry facilitent la digestion, mais ils remplacent également les matières grasses. Par ailleurs, pour les apéritifs, adoptez uniquement des jus de fruits bio ou de l’eau gazeuse et des bâtonnets de crudité (concombre, carotte, chou-fleur, céléri) avec, par exemple, une sauce au fromage blanc. Ne consommez plus de jus de fruits industriels, d’alcool ou de chips… cette hygiène alimentaire doit être accompagnée d’activité physique, en dehors de vos séances de kinésie-thérapie post-grossesse. Vous pouvez les débuter six à huit semaines après l’accouchement. Il vous est possible de faire de la marche, de la natation, de l’aqua- gym. En outre, pour le ventre plat, les abdominaux ne vous sont recommandés que lorsque le périnée est tonifié. Priorisez les exercices au sol sauf en cas de césarienne. Là, les exercices du ventre devront attendre après les huit premiers mois. Mais en général, évitez les exercices de battements, de pédalage et ne travaillez pas les ‘’grands droits’’. Focalisez-vous sur les muscles de la ‘’ceinture’’ et les adducteurs (les muscles internes des cuisses).

Article en partie inspiré de celui-ci.